Le soleil bleu


Introduction

Le mot « médium » est apparue en France avec l’arrivée du spiritisme à la fin du XIXe siècle.

Celui-ci désigne la capacité de communiquer avec des esprits de l’au-delà. Pour la plupart, ces esprits désincarnés et défunts sont de nature humaine et sans aller plus loin dans le sujet que je reprendrai plus tard, sachet qu’il existe pour votre information aussi des êtres purement spirituels et pensant avec qui le médium peut entrer en contact.

De nombreuses traditions dans le monde désignent « le médium » par le nom qui lui convient, suivant la voie spirituelle dans là qu’elle celui-ci est. À se cheminent, le médium acquiert des pouvoirs spirituels et initiatiques.

Par contre, il est nécessaire de préciser que si de nombreuses personnes suivent un cheminement spirituel, ils n’en sont pas plus médium en sortant.

Ce n’est pas non plus le médium qui choisit ses qualités et son devenir dans ce domaine et ce sont surtout les esprits qui choisissent leur médium.

Il arrive aussi que certains naissent « médium » dans une famille spirituelle ou suffisamment ouverte à la spiritualité pour accompagner l’enfant à son devenir. Là seul, sa lumière et son aura de naissance pour le guider, celui-ci n’a pas besoin d’un cheminement, car il est le chemin.

Vous trouverez deux liens ci-dessous sur le « spiritisme » où il manque quelque définition et tradition, mais qui est assez explicite pour tous profane qui recherche sur le sujet.

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Spiritisme 

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Spiritisme_(Allan_Kardec)

 

Comme vous pouvez en juger vous-même après cette lecture, la médiumnité « spiritisme » existe depuis bien longtemps dans le monde.

A cela, existe d’autre tradition en Inde comme le yoga Shivaïte, le Bouddhisme, où la médiumnité n’étant pas une finalité en Soi ou le but de ces voies, car la médiumnité est alors plus un outil spirituel.

Il convient que cette communication avec les esprits soit un sacrifice pour le médium et il appartient à celui-ci le bien et le mal qu’il doit dépasser.

Depuis quelque année le mot « médium » à évoluer en Europe dans de nombreux domaines thérapeutique, parapsychologique et aussi dans le spiritisme.

Exemple : médium pure, médium voyant, médium canal.

Mais, comment et pourquoi ? 

A suivre ….