Médium

Je suis médium canal, je communique avec les esprits de l’astral et plus encore.

Cette phrase peut faire sursauter, être un défilé de question et de négation, suivant, qui la lie, mais suite à mon cheminement personnel dans le domaine de la médiumnité, j’ai ouvert cette page, afin de communiquer quelque message des esprits et de partager mes connaissances, pour qui sont dans l’errance ou la souffrance spirituelle.

Aucun message des esprits « médiumnique » ne sont copiés sur un autre (tiers médium) et toute connaissance étant celle dont je suis témoin.

 

Elargissons notre conscience à plus grand

 

Merci de votre intérêt et à bientôt 


LE SOLEIL BLEU

Introduction

Le mot « médium » est apparue en France avec l’arrivée du spiritisme à la fin du XIXe siècle.

Celui-ci désigne la capacité de communiquer avec des esprits de l’au-delà. Pour la plupart, ces esprits désincarnés et défunts sont de nature humaine et sans aller plus loin dans le sujet que je reprendrai plus tard, sachet qu’il existe pour votre information aussi des êtres purement spirituels et pensant avec qui le médium peut entrer en contact.

De nombreuses traditions dans le monde désignent « le médium » par le nom qui lui convient, suivant la voie spirituelle dans là qu’elle celui-ci est. À se cheminent, le médium acquiert des pouvoirs spirituels et initiatiques.

Par contre, il est nécessaire de préciser que si de nombreuses personnes suivent un cheminement spirituel, ils n’en sont pas plus médium en sortant.

Ce n’est pas non plus le médium qui choisit ses qualités et son devenir dans ce domaine et ce sont surtout les esprits qui choisissent leur médium.

Il arrive aussi que certains naissent « médium » dans une famille spirituelle ou suffisamment ouverte à la spiritualité pour accompagner l’enfant à son devenir. Là seul, sa lumière et son aura de naissance pour le guider, celui-ci n’a pas besoin d’un cheminement, car il est le chemin.

Vous trouverez deux liens ci-dessous sur le « spiritisme » où il manque quelque définition et tradition, mais qui est assez explicite pour tous profane qui recherche sur le sujet.

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Spiritisme 

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Spiritisme_(Allan_Kardec)


 

Comme vous pouvez en juger vous-même après cette lecture, la médiumnité « spiritisme » existe depuis bien longtemps dans le monde.

A cela, il faut rajouter comme je l’ai dit plus haut, d’autre tradition en Inde comme le yoga Shivaïte, le Bouddhisme, où la médiumnité n’étant pas une finalité en Soi ou le but de ces voies, car la médiumnité est alors plus un outil spirituel.

Il convient que cette communication avec les esprits soit un sacrifice pour le médium et il appartient à celui-ci le bien et le mal qu’il doit dépasser.

Depuis quelque année le mot « médium » à évoluer en Europe dans de nombreux domaines thérapeutique, parapsychologique et aussi dans le spiritisme.

Exemple : médium pure, médium voyant, médium canal.

Mais, comment et pourquoi ?

 

A suivre ….


Le retrait du moi

Depuis quelques années de nombreux

« médiums » cherchent les esprits dans des lieux à la TV, d'autres discutent sur Internet avec des défunts, quand certains sont aux tables qui tapent, la planche Ouija ou aux écritures médiumniques.

L’enregistrement des sons et les photos sont parfois très spectaculaires et pour d'autres les messages sont peut prouvant.

 

L’évolution est quand même là, avec René GUENOT

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Ren%C3%A9_Gu%C3%A9non

 

New Age

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/New_Age

 

Et enfin Channeling

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Channeling

 

À cela certains chamans et Yogis diffusent des renseignements sur Internet, à la TV et en librairie sur les différents états de consciences ce qui permet d’élargir la compréhension pour les profanes et aussi pour les médiums qui sont en quête d'évolution. 

 

Le channeling débat l’idée que certains médiums peuvent être en contact avec une entité spirituel de lumière, angélique et extraterrestre.

 

Idée que je défends également, comme un médium peut être dans la lumière « Samadhi » terme qui revient dans le channeling comme « État de fusion ».

 

Je rencontre parfois certains médiums qui me demande la différence entre médium et médium canal, car ils croient qui sont « canal » eux-mêmes, sans savoir pourquoi !

 

La différence ? !!!

 

C’est que dans un état,  l’âme est endormie et dans l’autre état elle est la lumière.

  

La pensée est autre chose que nous verrons prochainement ensemble.

 

Médium pure, médium voyant, médium canal, médium,

C’est une alchimie, des états de consciences, de la métaphasique qui fait la différence.

 

 

Bonne lecture, à bientôt et je vous encourage pour vos recherches personnels 


Croyez vous en Dieu ?

 

Etant sur le sujet, j’ai posé cette question, à une cliente de la boutique Quinté Sens, qui se trouver là par hasard et voici sa réponse mot pour mot :

-      Moi, je crois en l’énergie de l’amour.

Merci B.A. comme bonne action pour votre partage.

 

Malgré les autoroutes grandissantes et les zones d’activités et commerciales qui prospèrent par ici et par là, dans la région Landaise et de Gascogne, j’ai une heure de route, en voiture et de forêt chaque jour pour aller et venir à mon cabinet.

Depuis plusieurs années maintenant, je supporte de moins en moins le soleil, j’ai mal aux yeux en voiture et je dois porter des lunettes de soleil quand je sors dehors, ma peau ne supporte elle aussi, plus la chaleur solaire et suivant l’heure de la journée quand la lumière et l’ombre, jouent dans la forêt, je me sens mal, j’ai la nausée, les rayons de lumière me traversent le corps énergétique, l’envie de vomir et la migraine m’envahit, parfois, le sentiment de chute l'accompagne.

Quand cela m’arrive, il faut environs deux heures pour récupérer, sans boire et manger bien sûr.

 

J’ai en souvenir une vision, de la fin du monde que j’ai eu vers l’Age de 30 ans. Le feu rouge orangé brulé tout sur son passage et sur un podium, en hauteur se tenait la mort vêtue d’un un manteau noir. Je n’oublierais jamais, ce squelette qui me regardé.

 

Il m’a fallu des années pour être un médium, dix ans environs.

Et j’ai toujours eu beaucoup de mal avec les mots.

Que ce soit en médiumnité ou en parole « simple », c’est pour moi, une faiblesse. Certains m’imaginent, timide, alors que pas du tout, je n’aime pas la scène et la lumière vive et je stress beaucoup quelles que soient le genre des « réunions ».

Je pense à dire des choses, je prépare mes textes, puis quand c’est le moment si tout semble bien se passer, rien ne sort ou si peu.

 

Si, il y a une vocation à être médium, c’est bien sûr celle d’écrire.

Mais, c’est faux de dire qu’un autodidacte ne peut être un médium, ce qui rappelle le texte précédent sur cette page, il existe différents médiums et une marche vers le haut.

 

Si vous croyez qu’il y à différents médiums, vous croyez surement qu’il existe différents esprits.

S’il y en a qui parle mal et d’autre mal vaillant, le contraire existe évidemment.

 

Vous comprenez peut-être, le danger de la médiumnité, car danger il y a.

 

 C’est le vide, ce vide que j’arrive à faire, sans efforts, sans parfois m’en rendre compte, je ne peux comparer cela.   

 

Certains croient « communication avec un esprit » comme « petit repas entre amis », en conversation, question, réponse et petit secret, je t’offre ma main, tu as plus qu’à écrire.

C’est de l’imagination, communiquer avec les esprits et les défunts de l’au-delà comme l’on dit en médiumnité, c’est bien sûr plus compliquer et subtil.  

 

La dernière image ou pensée d’un être humain disparut, peut avoir une répercussion difficile à digérer.

 

L’effet qui sent suit et se répète, fini par abolir les états de consciences ou tout au moins les barrières qui les séparent.

 

Les portes s’ouvrent toutes seules où toutes les clefs sont disponibles.  

L’eau frémissante dans la casserole, bouillonne de forme, symbole et pentagramme.

 

A suivre ………